Les domaines d’intervention du cabinet 

Conseil

Litiges

Droit social

Conseiller n’est pas seule­ment une ques­tion de tech­nique juri­dique mais requiert éga­le­ment l’appréhension des mul­tiples dimen­sions de la réa­li­té de ter­rain. Implan­tés depuis long­temps au cœur de l’Asie Paci­fique, nous com­pre­nons par­fai­te­ment cette réalité.

Le choix déli­bé­ré de conser­ver, par une dimen­sion contrô­lée,  le contact per­son­nel avec chaque client nous per­met d’offrir une assis­tance indi­vi­dua­li­sée. Nos conseils sont  fon­dés sur la connais­sance et l’expé­rience.

Nous ne pro­po­sons pas de for­mules toute pré­pa­rées. Nous savons que chaque pro­jet au « grand inter­na­tio­nal » en Asie Paci­fique requiert une approche nou­velle, indi­vi­duelle, créa­tive et réaliste.

Nous assu­rons une prise en charge com­plète des conten­tieux du tra­vail et des affaires. Nos inter­ven­tions com­prennent :
la négo­cia­tion directe, la média­tion, l’arbitrage et le recours aux tri­bu­naux géné­ra­listes et spé­cia­li­sés, en demande comme en défense.

Nous pou­vons inter­ve­nir en par­ti­cu­lier devant les chambres com­mer­ciales inter­na­tio­nales à Sin­ga­pour et à Paris.

À la demande de confrères ou direc­te­ment à celle du tri­bu­nal ou de la Cour d’Appel, il nous arrive de rédi­ger des consul­ta­tions ou de plai­der dans un droit asia­tique en France.

Notre com­pé­tence en droit social des pays d’Asie est rare.

Nous exer­çons notre pro­fes­sion dans ce domaine au quo­ti­dien, y com­pris en liai­son étroite avec les organes en charge de ces ques­tions, offi­ciels comme les Minis­tères et pro­fes­sion­nels comme les asso­cia­tions locales d’employeurs.

Nous ne nous conten­tons pas d’un sur­vol super­fi­ciel, nous recher­chons le fond de l’état du droit dans chaque juri­dic­tion concer­née et nous le met­tons au ser­vice de nos clients.